Français

DÉPARTEMENT DE LANGUES ET LITTÉRATURES ROMANES

mail : krjl(at)fedu.uniba.sk
tel : +421 250 222 135
fax : +421 250 222 185
adresse postale : Račianska 59, 813 34 Bratislava, Slovensko
lieu de travail : Šoltéšovej 4, 813 01 Bratislava, Slovensko


VOCATION DU DÉPARTEMENT

Accrédités depuis 2005, les programmes d’études du Département de langues et littératures romanes se veulent diversifiés : outre la formation des futurs enseignants des langues romanes, le département propose également les études dans la filière de Langues et Cultures étrangères ainsi que dans celle de Traduction et Interprétation, orientée vers la traduction spécialisée. Les programmes d’études ont été conçus selon les tendances européennes : ils sont donc ouverts également pour les étudiants ayant commencé leurs études dans d’autres universités slovaques ou étrangères ; enfin, ils ont été préparés en collaboration étroite avec des partenaires étrangers, ce qui a permis une compatibilité relativement importante avec des universités notamment en France, en Espagne et en Italie.

Depuis sa naissance, le Département de langues et littératures romanes s’est transformé d’un département spécialisé uniquement en formation des enseignants en un département capable d’assurer un large spectre de spécialisations, ce qui permet aujourd’hui un choix plus réel d’emploi. Les étudiants des filières non-pédagogiques peuvent ainsi trouver sur le marché du travail un large choix de postes avec une qualification adéquate.

HISTOIRE DU DÉPARTEMENT

Le Département de langues et littératures romanes (DLLR) s’est constitué en 1993. Il a commencé  en tant que modeste section de français, à côté de celles d’anglais et d’allemand. La direction de la faculté se trouvait alors devant une décision importante : suivre les demandes et les besoins du public, c’est-à-dire élargir les sections en départements et commencer une formation de qualité des futurs enseignants de langues, ou bien reculer devant les problèmes financiers et conserver uniquement le Département des langues. La décision fut claire et nette. Les départements ont reçu les étudiants et ont pris l’importante responsabilité de préparer à la fonction d’enseignants de langues étrangères.

Tout au long de son existence, le DLLR a traversé plusieurs périodes. Après la première année de son fonctionnement, le département a accepté l’offre d’ouvrir, outre  les études « classiques » bivalentes en langue française, les études de requalification et les études monovalentes. Progressivement, le département s’est élargi, en proposant les études de langue et littérature espagnoles (1992) et de langue et littérature italiennes (1995).

Dans le cadre des programmes d’éducation internationaux, la section de langue et littérature françaises a intégré, en 1995-1998, le projet TEMPUS JEP-09268 consacré à l’amélioration de la formation pratique des futurs enseignants. Aujourd’hui, le département fait partie du projet ERASMUS/SOCRATES. En 1992, une préparation intense avait commencé en vue d’intégrer le projet PHARE – Rénovation du système d’éducation, offert par la Commission européenne par l’intermédiaire du Ministère de l’Education. Pour le DLLR, ce projet était d’une importance considérable du point de vue de sa croissance tant qualitative que quantitative : développement des relations internationales, mobilité des étudiants et des enseignants, implantation d’activités nouvelles au sein des programmes d’études.

Parmi les autres projets réalisés : Projet Comenius 87496-CP-1-200-1-SK – C2  « Techniques éducatives pour les enfants roms ». 2000-2002 ; COCOP- NGE- CCF-2C2-501 « Formation des formateurs. Qualité de la formation ». 2001-2004 ; Tempus IB JEP 14145-1999 « Modules éducatifs pour les fonctionnaires d’État ». 1999-2001 ; Projet KEGA no 3/101403 : « Proposition de conception de la politique linguistique pour l’enseignement des langues étrangères dans les écoles primaires et secondaires ». 2003-2005 ; Fond social européen : « Approfondissement de l’efficacité de l’enseignement des langues étrangères, dans le cadre de l’entrée de la Slovaquie dans l’Union européenne ». 2005-2006.

Le département possède une bibliothèque et une salle d’études. En plus de leur alma mater, les étudiants ont la possibilité de développer leurs connaissances et leurs compétences professionnelles dans des universités étrangères, s’ils obtiennent une bourse d’études. Le DLLR a intégré la réalisation d’un projet d’études spécialisées post-universitaires, dans la filière Traduction – traduction spécialisée, accrédité par le Ministère de l’Education en vertu de la loi no 386 1997, qui a débuté lors de l’année universitaire 1999/2000 sous la tutelle scientifique de l’Université M. Bloch à Strasbourg. Il s’agit d’un programme d’études de deux ans, couvrant 375 heures d’enseignement par an.